Rechercher un article

20 ans du Prix HSBC pour la Photographie : Xiao Zhang, lauréat 2011

Preview

Agnès Sire, directrice et commissaire d’exposition à la Fondation Henri-Cartier Bresson, est nommée en 2011 conseiller artistique du Prix HSBC pour la Photographie. Cette édition sera résolument internationale, puisque les deux lauréats sont Alinka Echeverria, artiste britannico-mexicaine et Zhang Xiao, photographe chinois. A l’occasion de ce fil rouge hebdomadaire, nous avons interrogé les deux gagnants du prix pour partager leur expérience de leur nomination. Rencontre avec Zhang Xiao.

L’Œil de la Photographie : Le prix HSBC pour la Photographie fête ses 20 ans. Il est remis chaque année à deux artistes pour les aider à développer un projet et fait l’objet d’une exposition et d’une monographie, souvent la première. Comment avez-vous vécu cette expérience?
Xiao Zhang : En 2010, j’ai vu un article publié sur un site de photographie chinois qui annoncé que Lucie et Simon avaient gagné le prix HSBC. J’ai alors effectué des recherches sur le Prix HSBC pour la Photographie sur internet et j’ai trouvé la page de soumission des candidatures. J’ai envoyé mes nouvelles œuvres. Deux mois plus tard, j’ai reçu un appel de Christine qui me disait de venir chercher le prix à Paris !

LODLP : Pouvez vous nous parler du projet que vous avez présenté? Quel impact le prix a-t-il eu sur votre vie artistique ?
X. Z. : Le projet que j’ai soumis était Coastline, soit une vingtaine d’images. A cette période, je commençais le projet, et le Prix HSBC pour la Photographie m’ a donné confiance pour le terminer. De plus, le Prix HSBC pour la photographie m’a aidé à obtenir 4 expositions et à publier un livre en France. Je pense que c’est une expérience très importante dans ma vie artistique.

LODLP : Comment HSBC vous a-t-elle accompagnée tout au long de cette aventure? et aujourd’hui, quels sont vos rapports ?
X. Z. : Je pense que l’organisation du Prix HSBC pour la Photographie est très méticuleuse. Et ils m’ont offert le billet d’avion et le logement, j’ai aussi pu faire le lancement du livre lors des Rencontres d’Arles. Je pense que HSBC fait une grande contribution à la photographie. Et aujourd’hui, je crois que nous sommes amis !

“La Chine offre 18 000 kilomètres de côtes, entre l’estuaire du fleuve de Beilun au sud et celui de Yalu au nord. Ces rivages sont les “fenêtres de la Chine” sur le monde extérieur. Ils sont aussi le lieu d’une urbanisation galopante, plus encore que dans le reste du pays. Ces bords de mer sont l’objet d’un rêve pour de nombreux chinois qui quittent les campagnes pour y arriver en masse, pensant y trouver du travail et une vie plus facile. Xiao Zhang, photographe chinois de Chengdu, formé à l’architecture, nous livre une dérive étonnante le long de la côte. Il la décrit comme “belle et douloureuse”. On y voit les vacances, les mariages, les déchets, la solitude, une Chine intime et contemporaine sans aucune facilité exotique. Ce jeune artiste chinois, déjà remarqué en Chine pour son travail au Three Shadows Photography Award, est fasciné par la mer depuis son enfance ; il y cherche “une résidence pour son âme” et parvient à saisir, dans cette errance au fil de l’eau, des images extrêmement fortes d’une Chine à la croisée de deux mondes.”
Textes d’Agnès Sire, Conseiller Artistique 2011

LIVRE
Coastline
Zhang Xiao
Actes Sud / HSBC
Français
22,0 x 28,0 / 104 pages
ISBN 978-2-7427-9763-9
25,40€
http://prixhsbc.evenium.com
http://www.actes-sud.fr
http://www.zhangxiaophoto.com

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android