Rechercher un article

Christophe Marandan : After Hours – Entre Chiens et Louves

Preview
Festives, sensuelles, hantées, parfois – et même si la soirée semble terminée – les photographies nocturnes de Christophe Maradan deviennent le fruit d’une mémoire troublée d’ambiances brumeuses dont on se souvient mal. De la nuit à la chambre obscure il n’y a qu’un pas. Il permet à l’artiste de photographier en noir et blanc, et en argentique. “Ce n’est pas une question d’esthétisme, ni de qualité, encore moins une revendication. C’est ce que j’aime faire.” écrit Maradan.
La photographie est pour le créateur suisse une question de composition, de lumière, d’émotions, et aussi une question de temps. Rapide pour la prise mais plus long ensuite. Car choisir le bon cliché ne suffit pas. Il faut lui donner sa “couleur” même avec le ,oir et blanc. Seul le tirage photographique permet l’aboutissement du travail. Par lui se crée une vision, une interprétation là où la nuit encore érotisée remue.
Ce processus de lenteur reste un approfondissement. Et les images – réalisées au Collodion humide sur verre, 4×5 inches et ensuite tirées en grand format – ne cherche pas à singer la réalité entre sublimation et trash. Au sein d’ambiances plus noires que blanches et en s’approchant de celles qu’il saisit, l’artiste crée une paradoxale distance  car rien n’est donné instantanément. Au voyeur de trouver le bon éloignement pour développer sa faculté d’interprétation.

Jean-Paul Gavard-Perret

www.christophemaradan.ch

 

 

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android