Rechercher un article

Karin Crona :

Preview

Paris, hiver 2012—2013. La nuit je parcours la ville à pied, anticipant une opération chirurgicale qui va m’immobiliser pendant plusieurs mois. J’appréhende la douleur physique, mais aussi la souffrance psychologique et l’isolation. Tout le monde connaît la douleur, pourtant il est presque impossible de la définir. C’est une expérience qui n’existe pas en tant que telle, mais uniquement dans la mesure où notre cerveau nous en donne conscience. Ces images sont des souvenirs persistants de mes balades nocturnes, un parcours qui se retrouve en impressions fugitives, telle une série de dominos.

 

 

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android