Rechercher un article

Edition spéciale Iran :

Preview

Trente jours, trente photographies carrées, cerclées de noir, sans logique apparente : quelques vues urbaines, parfois industrielles, un champ d’éoliennes, la tombe d’un mercenaire anglais, un tracteur égaré, un tigre empaillé. Pour décrire cette angoisse du quotidien, Aliyar Rasti s’est emparé de l’appareil de l’ordinaire : son téléphone. Le choix du nombre donne à la série une temporalité ferme : préférant la précision des faits à l’approximation des expressions – cette approximation qui, à échelle quotidienne, génère incertitude et confusion –, il s’agit de trente jours et non d’un mois.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android