Rechercher un article

Adieu Göksin –par Guillaume Clavières

Combien de souvenirs partent avec lui? C‘est tout une pan de l’histoire photographique qui disparaît. C’est triste, très triste. On doit entendre résonner dans sa poche la monnaie de la machine à café qui à servi parfois à financer le voyage d’un photographe en partance pour le bout du monde.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android