Rechercher un article

A Rangoun, le Yangon Photo Festival remet la photographie au service de l’humain

Preview

Dans le hall de la gare centrale de Rangoun, un tirage grand format, d’une rencontre improbable entre un plongeur et une baleine, surplombe la salle d’attente et intrigue les voyageurs. Cette étonnante photo n’est pas là par hasard, elle fait partie des œuvres exposées dans plusieurs lieux publics de la ville, à l’occasion du Yangon Photography Festival (YPF). Pour sa 12ème édition, le festival investit de nouveaux espaces populaires, où règnent habituellement attente et oisiveté : le hall de la gare centrale, le terminal de ferry Dala, ainsi que sur les bateaux eux-mêmes. Un spectateur habillé d’un longyi, l’habit traditionnel birman, s’arrête plusieurs minutes pour contempler cette photo sous-marine de Franck Seguin. L’homme s’appelle Khin Maung Lwin. Aujourd’hui chauffeur de taxi, il se rappelle du temps où, lui aussi, a aperçu cet animal majestueux à bord des cargos qu’il réparait dans les eaux de la mer de Chine et du golfe d’Oman. « C’est bien de mettre les photos dans des lieux populaires et passants, pour qu’on puisse connaître le festival. Beaucoup de gens sont d’ailleurs intéressés par les problématiques...

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android