Rechercher un article

Maurizio Leonardi : Éternel transitoire

Preview

Écrit par Olivier Favier À mes yeux, il existe deux manières essentielles pour un photographe d’appréhender le réel qui l’entoure. La première, mélancolique et poétique, est d’isoler un fragment qui se change aussitôt en essence du monde. La seconde, dynamique et narrative, est d’amener le regard à sortir du cadre, à laisser imaginer non seulement ce qui peut entourer la scène, mais aussi son avant, son après. Les images de Maurizio Leonardi appartiennent assurément à la deuxième catégorie. C’est l’un des nombreux paradoxes de la ville où il a grandi. À l’écouter, Naples serait une cité plus éternelle que Rome. Me...

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android