Rechercher un article

Lydie Jean-Dit-Pannel sort de sa chrysalide

Preview

Un essai de Jean Loh Dès l’entrée de son extraordinaire exposition au Musée des Beaux-Arts de Dole, on croit reconnaitre le terrain familier et exaltant de la pure tradition des autoportraitistes féminines, et on ne peut cesser de penser à Francesca Woodman, à Nan Goldin, à Cindy Sherman, et surtout à Sophie Calle, dont l’omniprésence se manifeste à travers une photo de Lydie couchée sur la tombe de son auteur-poète fétiche Charles Bukowski. Lydie Jean-Dit-Pannel, porte son nom de famille peu banal comme un nom de guerre, ce qui nous conduit à consulter le site politologue.com selon lequel « entre 1891 et 2000, il y a eu 32 naissances de personnes portant le nom de famille JEAN DIT PANNEL en France. Avec une espérance de vie moyenne de 80 ans, nous estimons qu’il y a environ 24 personnes nées en France » avec ce nom. « Artiste plasticienne française née le 9 juillet 1968 à Montbéliard » selon Wikipédia, Lydie serait donc aujourd’hui l’une des 24 rares membres du clan des Jean-Dit-Pannel en France. Wikipédia poursuit : « Elle vit et travaille entre Dijon et Malakoff....

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android