Rechercher un article

Zineland par Antoine Soubrier

Preview

Dans Anatomy of Business, le photographe anglais Louis Porter déconstruit le langage visuelle de l'entreprise en récupérant pour les détourner des brochures et prospectus des années 80. A voir ces noirs et blancs décrépis, ces crânes chauves et ces directives visuelles absurdes, on imagine une conversation entre John Fante, Fernando Pessoa et Italo Calvino à la machine à café, une conversation forcément un peu triste sur cette grosse machine obsédée par le sens qu'est l'entreprise, mais pas dénuée d'humour pour autant puisque focalisée sur les interstices et les incohérences des protocoles.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android