Rechercher un article

Visa pour l’image 2012: Braschler & Fischer

Preview

La baie de Guantánamo, à Cuba : voilà qui évoque le gros grain des mauvaises photos d’identité d’Interpol et les prisonniers cagoulés. Tout au contraire, Mathias Braschler et Monika Fischer ont réalisé des portraits sensibles et révélateurs de ceux que l’on a emprisonnés au nom de la guerre contre la terreur. Leurs images, profondément psychologiques, happent et retiennent, choquent, mais font réfléchir, en nous présentant des individus que l’on a délibérément déshumanisés. Tous ces portraits sont remarquablement riches de présence : ils nous montrent des hommes qui revendiquent leur identité perdue, méconnue, des hommes dont le regard fixe et perçant raconte le traumatisme de l’enfermement.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android