Rechercher un article

Patrick Baillet : Les Espaces Palimpsestes

Preview

Au Moyen-Âge, le parchemin coûtant cher, les copistes réutilisaient d’anciens manuscrits, préalablement effacés avec de la pierre ponce, pour y inscrire de nouveaux textes. Le résultat de cette pratique se nomme palimpseste. C’est elle qui a inspiré la série des « Espaces Palimpsestes », de l’artiste français Patrick Baillet: des lieux abandonnés, squattés, taggés, dans lesquels des fragments de tableaux anciens ont été intégrés. Des lieux qui n’existent pas réellement, mais qui sont des projections de l’imaginaire de l’artiste. Inspiré par la beauté brute de maison et entrepôts abandonnés, qui tient elle-même à ce qu’ils sont des espaces de réappropriations successives, d’effacements, de superpositions, il les photographie. Il n’envisage pas la photographie comme un art de l’instantané, mais plutôt comme un point de départ de la composition finale, à laquelle il intègre des personnages tirés d'œuvres classiques.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android