Rechercher un article

Déterrer la mémoire : les photographies de Henryk Ross dans le ghetto de Łódź

Preview

Le ghetto de Łódź était aussi isolé du reste du monde que s’il s’était agi d’un radeau flottant en eaux hostiles, à des encablures du rivage le plus proche. Par une ironie cruelle, le nom polonais de la ville où il a été instauré du jour au lendemain, le 8 février 1940, signifie « bateau ».

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android