Rechercher un article

L’instant Paris Match : Palmyre n’est pas qu’un musée à ciel ouvert

Preview

Il faut sauver Palmyre, son histoire et son peuple. Sergey Ponomarev y a photographié la vie quotidienne il y a tout juste un an. Il y a 10 jours, l'Etat Islamique prenait une partie de la province de Homs dont la cité antique. Samedi, selon le quotidien al-Watan, proche du pouvoir, et citant des habitants, l'EI a tué samedi plus de 250 civils en majorité des femmes, des enfants et des personnes âgées et dimanche 200 autres en les égorgeant. Parmi les victimes figurent des fonctionnaires, des médecins et des infirmières, dont une directrice de l'hôpital de Palmyre.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android