Rechercher un article

L’Amérique fragmentée d’Alec Soth, chez Mack

Preview

Le photographe américain Alec Soth aime mettre en lumière l’oubli. Et par le passé, cela lui a bien souri. Déjà, dans Sleeping by the Mississippi (2002), il s’intéressait à l’isolement, aux âmes solitaires errant sur les bords de la mythique rivière ; puis dans Broken Manual (2010), en photographiant des ermites et des fugueurs rejetant les codes de la société. Pour son dernier livre, intitulé Songbook et récemment publié chez Mack, Alec Soth tente de réveiller une Amérique au « sens perdu de la communauté, dont les individus font face à une nouvelle forme d’isolement, à l’heure des nouvelles technologies et des réseaux sociaux ».

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android