Rechercher un article

Génération Sipa, le livre de Michel Setboun

Le 13 octobre 2011, au Théâtre de l’Odéon, dans une belle unanimité, le photojournalisme rassemblé a rendu un ultime hommage a Goksin Sipahioglu. Presque tous ceux auxquels il a donné leur chance étaient là, un peu étonnés d’avoir vu le temps passer si vite. Car Göksin Sipahioglu est un symbole, l’incarnation même d’un métier, celui de photojournaliste, et sa disparition marque la fin d’une époque. Göksin nous a réunis une dernière fois en si grand nombre parce que nous savons tous ce que nous lui devons. C’était un passeur, un de ces hommes rares qui aident les autres à réaliser leur rêve. Des milliers de photographes ont contribué à l’épopée de Sipa. Ce n’est pas une tribu, mais bien une génération.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android