Rechercher un article

Emanuele Scorcelletti : Cannes & Stars

Preview

Le «Festival de Cannes 2020» a été annulé et innove vers la virtualité. Je vous propose quelques instants de paillettes, de futilités, de rêves, et d’imaginaires avec un des grands photographes du monde du cinéma : Emanuele Scorcelletti.

Je veux également vous faire partager, une fois n’est pas coutume, ce que ses modèles pensent de lui et la confiance qu’ils lui accordent.

«Pour comprendre le travail d’Emanuele Scorcelletti, il faut avant tout se rappeler quelques faits, simples, mais fondamentaux. Emanuele est italien, cela veut dire qu’il a grandi avec la passion du cinéma, d’un certain cinéma dont les maîtres s’appelaient Federico Fellini ou Luchino Visconti. Cela veut dire aussi qu’il aime les femmes, les actrices, qu’il aime la théâtralité du cinéma, qu’il aime la lumière, le noir et blanc qui sublime les visages et les corps ; mais aussi qu’il est fasciné par la représentation de la beauté, par sa préparation et aussi par son mystère. Chez lui, les acteurs se regardent autant qu’ils regardent l’objectif : doutes, angoisse, orgueil, narcissisme…

… être photographié par lui, c’est recevoir, le temps d’un cliché, un hommage, une forme de déclaration.» Lambert Wilson.

«Le talent d’Emanuele consiste à s’approprier, dans une situation fondamentalement impersonnelle un regard qui, lui, sera totalement personnel, et à créer, à la vitesse de la lumière, un rapport unique et vrai avec son ou ses sujets.» Lambert Wilson.

«L’œil aux aguets, l’œil aigu qui vous attrape toujours en flagrant délit de vérité. Cet œil c’est Scorcelletti.» Emanuelle Béart.

«Emanuele Scorcelletti est là, respectueux, il parle, il sourit.

Tout d’un coup son regard change, il se concentre sur quelque chose et son appareil photo se déclenche.

Personne ne sait sur quoi son attention s’est posée et ce qu’a capturé son appareil …

De nouveaux il vous regarde et comme si de rien n’était il continue à rire et plaisanter.

Ensuite il vous donne la photo et vous y retrouvez votre âme.» Monica Bellucci.

C’est bien ce que vous aviez compris en faisant défiler les images de ces stars immobilisées par Emanuele Scorcelletti. Ces stars expriment que dans leur vie et dans leur environnement très artificiels, ce photographe a su saisir leur véritable personnalité pour nous entraîner, ailleurs, dans une autre relation avec le monde du cinéma.

 

Festival de Cannes 2020

12 mai au 23 mai 2020

scorcelletti@mac.com

commentaires sur l’article

chroniques@maindrault.art

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android