Rechercher un article

Anno Wilms : Identité et Contraste

Preview

La Collection Regard présente l’exposition photographique “Anno Wilms – Identité et contraste”, organisée par Marc Barbey.

Le principal intérêt de la photographe berlinoise Anno Wilms (1935-2016) était l’être humain dans ses conditions de vie individuelles imposées par lui-même et déterminées de l’extérieur. Le thème des minorités sociales occupe une place précoce et centrale dans son travail. Dans les années 60 et 70, le voyageur toujours agité a photographié des familles roms à travers l’Europe, cherchait des camps bédouins en Israël et en Égypte, et a ensuite vécu avec les Rastafariens en Jamaïque pendant des semaines. Les arts du spectacle et surtout le monde éblouissant de la scène travestie berlinoise, tel qu’il était interprété dans les célèbres théâtres de cabaret Chez Romy Haag et Lützower Lampe, constituent un autre thème fascinant de sa grande œuvre bien publiée. Des photographies de la Lindsay Kemp Company font en outre remarquer une troupe de théâtre qui, au-delà de tous les concepts du théâtre classique, a créé un monde d’expression nouveau, exalté et frivole.

Anno Wilms sait toujours comment créer une atmosphère de respect facile et comment la capturer magistralement. Elle s’approche de son homologue sans réserve personnelle et avec un grand respect pour ses conditions de vie particulières. Cela explique également le libre accès à la sphère privée, accordé à maintes reprises au photographe. Ses portraits sensibles témoignent de sa proximité avec le motif et reflètent la force et la curiosité des enfants, la confiance en soi et la conviction spirituelle des adultes ainsi que l’autorité et la dignité des anciens, responsables de la mémoire de la tradition et de l’histoire. Mais la pauvreté existentielle et la mise en danger culturelle des minorités sociales deviennent également évidentes. Anno Wilms cherchait constamment à élargir notre compréhension de l’identité, qu’elle soit de nature culturelle, religieuse ou de genre. Elle examine le fragile équilibre de l’affirmation de soi entre vie privée et scène, entre soi et l’autre, entre réalité et vision.

 

Le choix du sujet d’Anno Wilm fait d’elle un membre assez exotique dans le cercle de ses collègues. Elle a développé son propre langage photographique de manière très singulière. Ses imprimés sont délibérément fortement contrastés et exceptionnels dans leur texture brillante. Le résultat est un effet plutôt froid et cristallin dans lequel le photographe rompt consciemment la proximité avec le motif et l’intimité du moment capturé. Ces moyens d’expression soutiennent la concentration sur des sujets en dehors du courant dominant et définissent une signature par eux-mêmes. Son travail expérimental sur la solarisation et la peinture photochimique confirme également l’intérêt d’Anno Wilm à trouver sa propre voie au-delà de la voie habituelle.

 

Anno Wilms (1935-2016)

Après des études à l’école de photographie de Hambourg, Anno Wilms a obtenu un diplôme d’État à la Lette Verein de Berlin. Elle a travaillé comme photojournaliste indépendante à travers l’Europe, le Moyen-Orient et les États-Unis depuis le début des années 1960, se concentrant sur les minorités sociales et les arts du spectacle. Dans la recherche d’une compréhension globale de l’identité dans le domaine de la tension entre réalité et vision, son intérêt principal était l’être humain dans ses conditions de vie individuelles imposées par lui-même et déterminées de l’extérieur.

Anno Wilms a vécu et travaillé à Berlin. Le domaine artistique de la photographe, qui comprend environ 40 000 tirages et plus de 6 000 films négatifs, a été transféré à une fondation au cours de sa vie. C’est la mission des fondations que de préserver le vaste travail photographique et de le rendre accessible au public. La Fondation Anno Wilms est située dans les anciens quartiers d’habitation de l’artiste sur la Xantener Straße à Berlin-Charlottenburg.

 

Cette exposition se déroule en collaboration avec la Fondation Anno Wilms.

Un catalogue de la Collection Regard avec un texte de Klaus Honnef sera publié à l’occasion de l’exposition.

 

Anno Wilms : Identity and Contrast

24 janvier – 17 avril 2020Vernissage jeudi 23 janvier 2020 de 18 h à 21 h

Discours d’ouverture à 19 h par Klaus Honnef

Collection Regard

Steinstraße 12

D-10119 Berlin

www.collectionregard.com

www.stiftung-anno-wilms.com

 

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android