Rechercher un article

Sanlé Sory : Volta Photo

Preview

M + B présente Volta Photo, une exposition de photographies en noir et blanc de l’artiste ouest-africain Sanlé Sory. Cette exposition, la première de l’artiste avec la galerie, comprend des portraits en studio des années 1960 et 1980, un superbe aperçu de la culture postcoloniale d’un pays aux prises avec des difficultés économiques mais récemment libéré, négociant ses identités locales, régionales et internationales.

Les portraits de Sanlé Sory sont des documents clés de la culture de la jeunesse exubérante au Burkina Faso après l’indépendance de la petite nation ouest-africaine par rapport à la France. Après avoir appris à utiliser un appareil photo Rolleiflex 6×6 à double objectif et à faire des tirages, Sory a ouvert son studio, Volta Photo, en 1960, la même année que son pays (alors appelé Upper Volta) a commencé sa transition de colonie éloignée à une nation indépendante. Il a travaillé comme reporter régional, photographe d’événements et illustrateur de pochettes de disques, actif sur la scène musicale dynamique de la ville. Mais surtout, Sory a été l’un des premiers et meilleurs photographes de studio de Bobo-Dioulasso.

Un mélange de jeunes Peuls, maliens et de Haute Volta – clients et fidèles amis de Sory – peuplent les portraits inventifs du photographe. Les adolescents et jeunes de vingt ans jouent comme leurs icônes musicales préférées, tandis que d’autres posent avec des vêtements modernes amenées avec eux au studio ou montrent leur physique de gymnastes. Certains enfilent des costumes ou détiennent des accessoires fournis par Sory qui font appel à leur goût pour le moderne, tels que les sacs d’Air Afrique, les radios, les téléphones, les lampes, les tourne-disques et les pistolets en plastique. Des décors peints librement conçus par l’artiste présentent des scènes de loisirs et de la vie moderne, comme un paysage urbain la nuit, une promenade en bord de mer et un vaste tarmac d’aéroport. “Tout,” dit Sory, “pour aider les gens à s’approprier l’image.”

Se concentrant sur la photographie en tant qu’industrie et genre esthétique, le travail de Sory démontre la place unique du médium dans la construction quotidienne des identités et des aspirations burkinabè, le développement économique et l’urbanisation progressive d’une jeune génération évoluant de la société rurale, tout en perpétuant ses riches traditions. Les photographies de Sory offrent une vue depuis le sol des frontières changeantes délimitant les coutumes locales de la culture de masse, et elles-mêmes d’une communauté imaginaire répartie à travers les frontières par des moyens tels que la radio, les enregistrements musicaux, le film et la photographie elle-même.

Les photographies de Sanlé Sory (né en 1943, Burkina Faso) ne sont exposées au public que depuis 1998, avec ses premières présentations personnelles au Maroc, au Burkina Faso et au Royaume-Uni en 2016-2017. La première exposition solo de l’artiste aux États-Unis, Volta Photo: Starring Sanlé Sory and the Good People of Bobo-Dioulasso in the Small but Musically Mighty African Country of Burkina Faso, a été organisée par Matthew S.Witkovsky et inaugurée à l’Art Institute of Chicago à 2018, avec un catalogue d’accompagnement par Steidl Verlag. Au cours de la dernière année, des photographies de Sory ont été acquises pour les collections permanentes du Minneapolis Institute of Art; Institut d’art de Chicago; Musée d’art de Caroline du Nord; Musée RISD et Tang Museum au Skidmore College. Sanlé Sory vit et travaille à Bobo-Dioulasso, Burkina Faso.

 

Sanlé Sory : Volta Photo

11 janvier – 7 février, 2020

M+B

612 North Almont Drive

Los Angeles, California 90069

www.mbart.com

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android