Rechercher un article

Peter Granser – J’ai perdu ma tête

Preview

Le livre commence comme une fiction, introduite par un titre à la grammaire enfantine et la photographie d’une femme sur un poste de télévision se palpant le visage des deux mains d’un air surpris, comme si elle l’avait effectivement perdue, sa tête. Il s’agit peut-être même d’une fiction datée, avec sa couverture rose pâle qui rappelle celui de la façade à peine visible au travers de laquelle on aperçoit l’écran de l’actrice désemparée. L’histoire se passe dans un lieu habité dont Peter Granser refuse dans le premier tiers du livre de nous montrer les résidents autrement qu’en photos accrochées sur les murs dénudés, dessins tagués sur ces mêmes murs usés et sculptures de visages déformés évoquant des pièces d’art brut.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android