Rechercher un article

Moscou 2012 –Sergei Shestakov

Preview

Contrairement à ce qu’indique le titre – un peu sec – de l’exposition, à l’arrêt n°2, personne ne descend. Car tout le monde est parti. Depuis longtemps. Fasciné par les villes mortes, Sergei Shestakov a voyagé jusqu’en Tchoukotka (Extrême-Orient, en face de l’Alaska) pour y chercher un futur bien peu enviable. Et qui correspond plutôt à un passé oublié : une ville toute entière abandonnée par les autorités soviétiques au sortir de la Guerre Froide. Une vingtaine de grands tirages couleur montrant une succession d’immeubles cages à lapin aux murs lépreux, aux vitres brisées, vides depuis des décennies. Les couleurs de la végétation locale, pas franchement vives, ont glissées sur la peau des constructions humaines. Ce sont les couleurs de la toundra septentrionale. Marron, vert foncé, quelques taches jaune sale. Au-delà du cercle polaire, le climat est d’une agressivité totale. Sergei Shestakov a eu le bon sens de s’y rendre durant le très court été. A un jour près, c’est déjà l’automne… Et le surlendemain, l’hiver recouvrant tout de son manteau uniformément blanc.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android