Rechercher un article

Michel Haddi : Paris, l’heure bleue

Preview

Je suis parisien. Je me souviens encore de l'odeur des Halles au début des années 60, où vous pouviez manger un riche au pot-au-feu ou des huîtres à 3h du matin après avoir dansé dans un club et puis, à 6 heures du matin, regarder le soleil se lever.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android