Rechercher un article

Lianzhou 2011 –Tang Haowu

Preview

Pendant une certaine période de temps, en 2004, je me suis reposé impuissant sur le lit et mon corps était déjà hors de contrôle. Je savais que ma mère âgée attendait que je rentre à la maison, donc je ne peux pas lui dire la vérité. Je lui dis “je suis en voyage d’affaires” Bien sûr, j’ai menti. C’était la période la plus pitoyable de ma vie. À cette époque, beaucoup de souvenirs apparaissaient dans ma tête et je ne pouvais rien faire sauf attendre. Heureusement, l’appareil photo a capturé mon ombre. Quand je fais face à ces photos, je sens l’âme de mon corps et elles me ramènent à ce moment-là. Je suis alors capable de voir la lumière de mes propres faiblesses.

Peut-être que les photos sont les meilleurs cadeaux que l’on puisse apporter aux gens. Nous pouvons arriver à la place que nous et d’autres ont autrefois occupé. Même si nous ne pouvons pas remplacer quelqu’un pour son amour, sa haine, pour souffrir de sa douleur par la maladie, même en le vivant jour après jour. Cependant, nous pouvons toujours sentir leur âme et nous pouvons l’apprécier. Lors de l’ouverture de l’obturation, nous nous y tenons et attendons, pour écouter le murmure du coeur, ou à fixer le crépuscule des autres.

Tang Hao Wu

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android