Rechercher un article

La revue de presse –de Michel Philippot

Preview

La semaine comprise entre la Toussaint et le 11 novembre qui célèbre la fin de la première plus grande tuerie humaine m’a toujours semblée sinistre. La nature perd ses couleurs, le gris s’affirme, le noir s’impose. Je sais c’est banal, mais permettez moi de penser que si vous aussi, vous subissez ce malaise je vais me sentir moins seul, d’avance merci. Mais à Paris, commence le mois de Photo et c’est aussi la grande foire Paris-Photo. Evénements majeurs Très souvent je me suis demandé à quoi pouvait servir la photographie mis à part répertorier des monuments, fixer des scènes érotiques, voir obscènes, ses premières utilisations. Malgré tous leurs efforts, les photographes n’ont pas arrêté les guerres, n’ont pas supprimé les misères de ce bas monde. Les tracts rebelles, la littérature, le cinéma n’ont pas été plus efficaces. Mais, et pourtant la photographie va mobiliser des milliers de personnes durant les semaines à venir, nous allons en voir de toutes les couleurs, des "Ho", des "Ha", des coupes de Champagne, des chèques et beaucoup de bonheurs discrets pour de nombreux "regardeurs" de photographies. Cela "sert " peut être à cela, la photo.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android