Rechercher un article

Jean Loh par Stéphanie de Rougé

Elève de 3eme chez les jésuites à Dole dans le Jura, Jean Loh s’initie seul à la prise de vue et fait développer ses films dans le village voisin jusqu’à ce que ses professeurs lui fassent découvrir la chambre noire du collège. Il y passera des heures à dialoguer avec le révélateur. C’est là et au ciné-club que tout a commencé. Il se souvient du septième sceau de Bergman, de la mort et de sa faux de l’incroyable profondeur du noir et blanc. Il découvre alors la magie du sens, la puissance de l’image, sa capacité à faire perdurer l’éphémère (il cite Roland Barthes) – une forme certaine de spiritualité dit-il.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android