Rechercher un article

Ervin A. Johnson : #InHonor : Monoliths

Preview

La galerie Arnika Dawkins présente #InHonor: Monoliths, une série de portraits d’Ervin A. Johnson, récipiendaire du Savannah College of Design, lors de la célébration de la photographie à Atlanta 2019. #InHonor: Monoliths présente une œuvre créée par l’artiste sur le mouvement Black Lives Matter. Le mouvement Black Lives Matter se décrit lui-même comme «un appel à l’action et une réponse au racisme anti-noir virulent qui imprègne notre société».

Tout au long de l’histoire, les artistes ont répondu de manière créative à leur époque, et parfois sont inspirés à un niveau différent de sensibilité à ce qui se passe autour d’eux. #InHonor: Monoliths explore les notions de confrontation, d’exploration franche et cherche à comprendre la destruction de vies causée par la cruauté de la police.

#InHonor: Monoliths est la suite d’une série de portraits créés pour honorer Blackness. Johnson déclare que «ce corpus de travaux traite de la violence raciale et de la discrimination qui sévit actuellement aux États-Unis, notamment sous la forme de brutalités policières». Il décrit en outre que les visages de «#InHonor: référence aux monoliths validation, représentant non seulement les individus, mais plus profondément le visage de l’humanité. Les superbes portraits en techniques mixtes parlent de la douleur des individus et plus largement de l’expérience des Noirs. Johnson a créé #InHonor: des monolithes destinés à exister dans le domaine public. Le hashtag dans le titre est non seulement un clin d’œil intentionnel à la nature virale des médias sociaux, mais également une reconnaissance de la part que les médias sociaux ont joué dans la recherche de la justice dans les événements tragiques récents.

Le processus de Johnson s’appuie sur le mouvement expressionniste abstrait; la peinture est introduite sur le matériel photographique de manière métamorphique comme une représentation de l’abus physique et mental fait aux corps noirs. Cependant, Johnson déclare que « l’accent n’est pas sur la nature destructrice du racisme en tant que manifestation physique. C’est-à-dire que la «destruction» se produit plus subtilement à mesure que le travail  évolue.

Retirer du pigment et rajouter de l’image sur la première couche, de façon peu précise devient un commentaire sur la maltraitance faite au corps noir et aussi parce que la «noirceur» est souvent considérée comme monolithique. Les couleurs utilisées pour la deuxième couche ne sont pas spécifiques à chaque individu. En ajoutant le pigment à la main je prends soin de mes frères et soeurs et leur forge une nouvelle existence, typique de l’expérience des noirs, qui fabrique quelque chose à partir de rien. ”

Ervin A. Johnson est natif de Chicago, il utilise des mixes à partir de photos pour réimaginer son identité culturelle et raciale via la vidéo et la photographie.

 

 

Ervin A. Johnson : #InHonor: Monoliths Exhibition

October 11, 2019 – February 7, 2020

Arnika Dawkins Gallery

4600 Cascade Road

Atlanta, GA 30331

www.adawkinsgallery.com

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android