Rechercher un article

Jean-Philippe Charbonnier : Dans la Chine des années 50

Preview

C’est en 1955 que Jean-Philippe Charbonnier part pour la Chine. Pékin, Hong Kong,  Shangaï, Anshan, Wushi, Canton sont autant d’endroits qu’il parcourt et photographie en vue d’un numéro spécial sur la Chine que prévoit la revue Réalités « La Chine sous un masque rouge » qui paraîtra en juin 1956. Tel un acrobate, il passera de l’Opéra de Pékin à celui de Canton pour aboutir dans les aciéries d’Anshan où « Des Chinois vêtus d’amiante désenfournent l’acier en fusion, 70° dans la figure et 4° dans le dos. » (…)*. Séduit par la ville de Wushi où il saisira la foule, les enfants, les échoppes, il sera moins charmé par  Shangaï qui écrit-il « m’a montré les dents. Six millions d’habitants, une ville pleine d’invraisemblances, de vestiges saugrenus d’un passé hostile, de poussière et de bruits  (…)*. Jean-Philippe Charbonnier ramènera plusieurs centaines de clichés noir et blanc et couleur de ce voyage dont Réalités ne publiera que les plus exotiques.   *Jean-Philippe Charbonnier Un photographe vous parle, Grasset 1961 Jean-Philippe Charbonnier. Raconter l’autre et l’ailleurs (1944-1983)   Jean-Philippe Charbonnier – Raconter l’autre et l’ailleurs (1944-1983)...

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android