Rechercher un article

Bamako 2011 –Armel Louzala

Preview

J’écris de la photo pour ne pas oublier. Ça urge, ça hurle... Je me souviens de la guerre de 1998... Et encore aujourd’hui, en Afrique, crépitent les armes, brûlent des maisons, tombent des hommes sous le ciel gris sur le versant de la montagne Abattoir ; ça fait un chemin de croix... Un obus passe, savate la jambe d’un sapeur tiré à quatre épingles, fraîchement venu de France... Il s’écroule dans la foule, rouspète, la main tenant un pied chaussé de John Love, retenu par la chair saignante. Puis il s’envoie à l’eau... D’autres personnes ne reviendront plus dans ces quartiers, c’est sûr... J’ai décidé de poser là, pour mémoire.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android