Rechercher un article

Arles 2013: –Lee Ufan

Preview

Dans l’ancien cinéma Le capitole dont les travaux d’aménagement en lieu d’exposition sont terminés, Tension Précaire se déroule en deux temps, parfaitement lisibles et clairs comme l’ensemble de l’œuvre de l’artiste. Au rez-de-chaussée, ses sculptures, minimales, précises et zen, qui construisent autour d’elles de l’espace, invitent à la contemplation, puis à la méditation. Des pierres roulées, des rochers lisses, bruts, parfois simplement éclairés de deux projecteurs précis pour que deux ombres les redessinent sur le sol de gravier blanc, parfois en dialogue avec une plaque courbée d’acier corten, parfois jouxtant une barre noire et courbée qui cherche son sens face à la rondeur et au lisse ou, encore plus savante, mais toujours dans l’épure, une installation au sol de trois de ces pierres qui ont traversé le temps et dont deux soutiennent – ou accueillent – une ligne noire en équilibre.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android