Rechercher un article

Vivian Maier: Le travail en couleur

Preview

Le travail en couleurs de la photographe de rue Vivian Maier fait l’objet d’une nouvelle exposition à la Howard Greenberg Gallery jusqu’au 2 mars 2019. De nombreuses photographies sont exposées pour la première fois, approfondissant ainsi la compréhension de l’œuvre de Maier et sa volonté de témoigner et présenter, son interprétation du monde qui l’entoure. Datant des années 1950 aux années 1980, Vivian Maier: The Colour Work raconte la vie de rue dans les rues de Chicago et de New York, et comprend plusieurs autoportraits énigmatiques.

L’exposition coïncide avec la publication de Vivian Maier: The Color Work, publiée à l’origine par Lothar Schirmer et aux États-Unis par Harper Design | HarperCollins, le premier livre consacré à ses images en couleurs. Avec une préface du célèbre photographe Joel Meyerowitz et un texte de Colin Westerbeck, ancien conservateur de la photographie à l’Art Institute of Chicago, le livre a été créé en partenariat avec la galerie Howard Greenberg.

«Maier était l’une des premieres poètesse de la photographie couleur», écrit Joel Meyerowitz dans la préface du livre. “Vous pouvez voir sur ses photographies qu’elle étudie rapidement le comportement humain, le moment qui se déroule, l’éclair d’un geste ou l’humeur d’une expression du visage – de brefs événements qui transformèrent la vie quotidienne de la rue en une révelation pour elle.”

Depuis 2010, les photographies de Maier sont exposées dans des musées et des galeries du monde entier. Le film documentaire 2013, Finding Vivian Maier, co-réalisé par l’historien John Maloof (qui a découvert son travail lors d’une vente aux enchères à Chicago en 2007), a été nominé pour un Oscar.

Vivian Maier (1926–2009) est née à New York, a passé une grande partie de sa jeunesse en France, a travaillé comme nourrice pendant 40 ans, principalement à Chicago, et a photographié régulièrement pendant cinq décennies. À sa mort, Maier a laissé derrière elle plus de 150 000 images photographiques – épreuves, négatifs, diapositives et rouleaux de films non développés – bien que peu de personnes  aient entendu parler de son travail ou l’aient vu. Le travail en couleur de Maier a été réalisé au cours de ses 30 dernières années. Après avoir abandonné son Rolleiflex, elle a commencé à travailler avec une caméra 35 mm et a produit environ 40 000 diapositives couleur Ektachrome.

«Maier était une polymathe inventée par la photographe», écrit Colin Westerbeck dans le livre. «Le seul avantage que Maier a obtenu en gardant ses photographies pour elle-même était dispensée de contradiction et de condescendance. Elle n’a pas eu à s’inquiéter de l’orthodoxie ni de l’approbation de ses pairs. ”

 

Vivian Maier: The Color Work
Jusqu’au 2 mars
Howard Greenberg Gallery
The Fuller Building
41 East 57th Street
Suite 1406
New York, NY 10022

http://www.howardgreenberg.com/

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android