Rechercher un article

Todd Webb : Paris d’Après-Guerre 1949-1952

Preview

Après plusieurs années fructueuses à faire des photographies de New York, Todd Webb avait besoin d’un changement. Le 17 février 1949, il monte à bord du «SS America» et part pour Paris. Il savait qu’il avait au mois 3 mois de travail pour Roy Stryker sur le projet Standard Oil, mais c’était tout.

Dix jours plus tard, il était dans les rues de Paris et réalisait ses premiers négatifs avec son appareil photo 8×10. Il a rapidement trouvé le temps de sa vie – socialiser avec d’autres artistes tels que Gordon Parks, Man Ray, Robert Doisneau, Brassai, Mary Callery, Louis Stettner, entre autres.

Dans son journal, Todd s’inquiète souvent de l’argent et de la possibilité de le réussir à gagner sa vie à Paris. À un moment donné, il a envisagé de vendre un de ses appareils photo pour rester à flot:

“La pauvreté mène souvent au désespoir – mais avec toutes les choses inutiles que j’ai et qui sont vendables – le Leica et mon magnétophone  je ne peux pas dire que je suis vraiment dans la pauvreté. Je pourrais tirer suffisamment de ces deux choses pour pouvoir continuer pendant quelques mois – quelques mois de travail solide sur Paris – suffisamment de matière pour un bon livre, j’en suis sûr. J’adore cet endroit et il faut un amour vrai pour le mettre sur papier.”

Déterminé, comme toujours, Todd se consacra à la réalisation de photos pour le plan Marshall et réussit à passer trois ans en France avant de rentrer à New York au début de 1952.

 

Les archives Todd Webb sont situées à Portland, dans le Maine, aux États-Unis et sont ouvertes uniquement sur rendez-vous.

Pour plus d’informations sur les tirages et les expositions à venir, veuillez contacter Betsy Evans Hunt à: info@toddwebbarchive.com

www.toddwebbarchive.com

@toddwebbarchive

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android