Rechercher un article

Peter H. Waterschoot : Sunset Memory au Musée de la Photographie Charleroi

Preview

When the moon is half way down

Sometimes when the night is dying

I take me out and I wander around

 

Quand la lune est à mi-chemin
Parfois quand la nuit se meurt
Je sors et je me promène

 Sugar Magnolia

Grateful Dead

 

Un paysage englouti dans la brume, une passerelle vers un ponton qui se noie dans l’eau sombre, un escalier qui se termine contre un mur blanc, une lumière qui brille sous une porte. Ce ne sont que quelques images de l’exposition de Peter H. Waterschoot.

Peter H. Waterschoot (1969) se promène à Ostende, Bruxelles, Berlin, Venise et Osaka, et comme ce texte, il erre entre Rock n Roll (le présent) et inspiration classique (l’esthétique japonaise, dans son cas). Il ne s’est pas fixé d’objectif, mais est conduit dans son balade par le moment. Il se promène entre le crépuscule et l’aube, par des pièces faiblement éclairées avec les rideaux fermés. Ces images sont des impressions éphémères, mais ils suscitent l’impression de touches et d’odeurs. Un voyage maussade entre ressentir et voir, entre réalité et illusion fiévreuse. Ses photos sont étranges et reconnaissables, ici et nulle part, sans un indice. Le résultat est un poème d’images ou une séquence de tonalités. Cela ressemble peut-être à une contradiction, mais ils sont à la fois hermétiques et accessibles. Vous ne regardez pas pour voir, mais vous faites glisser vos yeux pour ressentir.

Ou comme l’exprime Xavier Canonne, directeur du Musée de la Photographie :

« Les soirs ont pris les teintes de l’attente. Il s’agit d’éprouver le silence des chambres et des couloirs, des salons désertés ; de s’y laisser doucement couler pour entendre la nuit respirer. Patienter dans les fauteuils de skaï ou de velours, sous l’éclairage de néons tamisés, d’une lampe de chevet démodée, auprès d’un lit tendu pour une nuit déjà écourtée ;toucher du regard ces fleurs en papier, ces réveille-matin, ces accessoires d’un petit théâtre indifférent aux acteurs rejouant chaque fois la même scène. »

 

Une visite de l’exposition est presque un exercice zen: tout comme les meilleures images sont faites lorsque le photographe ne ressent pas l’envie de faire une photo, vous ne devez pas essayer d’approcher les images de l’exposition de manière rationnelle. Waterschoot aime se référer à l’essai sur l’esthétique japonaise In Praise of Shadows / l’Eloge de l’Ombre de Jun’ichiro Tanizaki (1886-1965), qui met l’accent sur la sensibilité à l’éphémère, au changement et donc à la fugacité. Cet essai contient aussi une critique de la pensée moderniste occidentale, une critique de la volonté et de la détermination. Dans la même veine, le photographe décrit son travail sur la couverture de son livre comme:

« Sunset Memory » doesn’t look back

It plunges ahead.

Into an abyss, a paroxysm

 

« Sunset Memory » ne regarde pas en arrière

Il plonge en avant.

Dans un abîme, un paroxysme

La mémoire n’est pas une rétrospective, dit-il, mais un paroxysme. Et comment interpréter ce concept – comme un point culminant, un apogée ou tout à fait différemment comme une convulsion, une attaque, une morosité ou une humeur? Cette dernière interprétation correspondrait alors tout à fait aux personnages des romans de Tanizaki: ils sont animés par leurs passions et les stimuli de leur environnement. Waterschoot explique sans chercher à expliquer quoi que ce soit, il nous laisse faire notre chemin, sans nous donner d’indication.

Conclusion: une belle exposition (et publication, mais continuez à lire pour cela) d’un «  jeune  » talent et donc, en plus de Witkin & Cornwall, un autre argument convaincant pour visiter le musée de Charleroi

Life’s but a walking shadow, a poor player

That struts and frets his hour upon the stage

And then is heard no more.

 

la vie n’est qu’une ombre qui marche ;
elle ressemble à un comédien qui se pavane et s’agite sur le théâtre une heure ;
après quoi il n’en est plus question 

Macbeth Act 5, Scene 5

William Shakespeare

 

Sunset Memory – le livre

Le livre contient 88 images et, comme l’exposition, elles peuvent être lues comme un poème visuel. En complément, le livre comprend également un cycle de 8 poèmes de l’auteur belge Peter Verhelst (1962), spécialement créés pour l’exposition et la publication. Verhelst est un poète, romancier et dramaturge renommé de la région Néerlandophone et a reçu de nombreux prix prestigieux. Les poèmes du livre sont traduits en français, anglais et japonais par des auteurs expérimentés. Le résultat est un livre photo en quatre langues fortement recommandable. Une remarque: le nom de Peter Verhelst ne figure pas sur la couverture avant ou arrière, ce qui ne me semble pas correct, d’autant plus qu’ ainsi la publication manque une partie son public potentiel.

L’exposition et la publication ne se correspondent pas exactement mais sont complémentaires, le livre ne contient que des images qui ont été réalisées à Bruxelles et Osaka. Pour l’exposition, Waterschoot s’est rendu aussi à Ostende, Berlin et Venise. En conséquence, vous pouvez voir l’exposition comme le reflet d’un développement de la vision, de la croissance d’un artiste.

120 p – 19 x 28,3 cm – 400 exemplaires avec 88 images, Couverture souple avec embossage, ISBN: 978-2-930115-72-6, 39,00 €

La commande est facile via:

http://arpeditions.org/fr/catalogue/peter-waterschoot/sunset-memory

Pour les amateurs qui s’intéressent à l’évolution du photographe, ou qui veulent simplement compléter leur bibliothèque, la précédente publication de Peter H Waterschoot est toujours disponible – mais dépêchez-vous, il ne reste que quelques exemplaires!

http://arpeditions.org/en/catalog/peter-waterschoot/at-the-skin-of-time

 

Johndevos.photo@gmail.com

 

Practical information

Exhibitions open till May 16th

Museum of Photography

Center of Contemporary Art of the Walloon – Brussels Federation

11, av. Paul Pastur (GPS : Place des Essarts)

B-6032 Charleroi (Mont-sur-Marchienne)

T +32 (0)71 43.58.10.

F +32 (0)71 36.46.45

mpc.info@museephoto.be

The museum is open from Tuesday to Sunday from 10 to 18.

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android