Rechercher un article

Respect for light : une interview de Mario Algaze

Preview

« Après une année et demi de Castro, pendant l’été 1960, mon père et moi sommes partis (mais pas ma mère). Le grand-père à qui je dois mon nom est aussi parti, au Brésil. Il est enterré à Copacabana, la banlieue de Rio de Janeiro — un super endroit pour être enterré, si vous devez être enterré quelque part. »Mario Algaze.

 

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android