Rechercher un article

PhotoPhnomPenh 2015 :

Preview

Cette ancienne étudiante du Studio Images poursuit très sérieusement son exploration de la société cambodgienne contemporaine. Après une série à la campagne, dans laquelle elle utilisait les feuilles de plantes et d’arbres pour composer des portraits sans visage dans le paysage, elle explore désormais la ville. Avec toujours la question de l’identité au centre du propos. Neak Sophal a demandé à des hommes et des femmes de poser pour elle dans la rue en cachant leur visage derrière l’objet qui les caractérise. Bien souvent, ce sont ceux qui sont liés à leur travail, du pêcheur à la marchande de chapeaux ou de sacs, de l’étudiant au moine, de l’ouvrier du bâtiment à l’employé de bureau. Chacun perd son identité derrière ce qui finit par caractériser tout le monde : le travail. Sachant trouver à chaque fois la distance juste et sans effet, la photographe construit une étrange série documentaire, un inventaire de fonctions derrière lesquelles l’individu disparaît. Un sentiment de société rigide, contrainte, sans véritable échappatoire. Le choix des fonds, de leur couleur, de leur texture permet une belle déclinaison de la série, à la vois variée et stricte.

 

FESTIVAL
PhotoPhnomPenh 2015
Jusqu’au 28 février 2015
Institut français du Cambodge
218 rue 184 – Phnom Penh
Cambodge
+855 (0)23 213 124 / 125

ppp@institutfrancais-cambodge.com
http://ppp.institutfrancais-cambodge.com

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android