Rechercher un article

Phnom Penh Photo 2012 –Zoltán Jókay

Preview

Ce qui prime, ce sont les gens. Et l’émotion. Dans ce qu’ils nous renvoient de nous-mêmes, dans ce qu’ils nous permettent peut-être de mieux comprendre et de ressentir. Les portraits de Zoltán Jókay s’inscrivent dans une tradition documentaire qui sait d’où elle vient, qui connaît aussi bien August Sander que Diane Arbus, mais qui ne peut se résoudre qu’à rendre compte de ce qu’il rencontre chez l’autre et nous du photographe lui-même. Rien dans cette constatation du fait que « grandir » n’est pas une notion liée à l’âge mais relève davantage d’un état d’esprit ou d’un état des choses n’est jamais formel. La lumière et la couleur sont la matière même de ces photographies toujours impossibles à décrire, qui résistent aux mots parce qu’elles expriment davantage qu’eux. Les personnages posent, ils assument leur image comme le photographe assume sa position. Il y a là autant de respect que de modestie. Et une immense générosité.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android