Rechercher un article

Paris Photo 2019 : Nancy Burson / Paci Contemporary Galerie

Preview

Le projet Solo Show spécialement conçu pour l’édition de Paris Photo 2019 est centré sur la pionnière des portraits composites générés par ordinateur: Nancy Burson, dont les œuvres sont exposées dans des musées du monde entier (MoMa, Metropolitan, MoMa San Francisco, Centre Georges Pompidou, Victoria et Albert …) et a récemment été choisie pour représenter les artistes utilisant les films Polaroid (notamment Warhol, Wegman) dans un documentaire sur Polaroid et sur la photographie instantanée intitulé «Subito». L’exposition anthologique explore les travaux pionniers de Burson avec les technologies numériques en photographie, mais montrera également ses travaux les plus récents, y compris l’installation vidéo “Trump / Poutine” et le travail photographique (sélectionné comme couverture pour le magazine Times).

Depuis le début de sa carrière artistique, Nancy Burson s’intéresse aux interactions entre art et science et a été parmi les premières artistes à appliquer la technologie numérique au genre du portrait photographique. Grâce à la synthèse de plusieurs photos rendue possible par l’utilisation de sa méthode de travail très personnelle, Burson génère des œuvres entièrement nouvelles qui défient la vérité photographique avec la naissance de la manipulation numérique. Son travail doit être considéré comme unique car elle a été la première artiste à introduire les portraits “composites” à l’ère de l’électronique. En effet, elle est connue pour son travail de pionnier dans l’utilisation des technologies de morphing: l’utilisation de programmes informatiques pour superposer et manipuler des photos montrant de nouveaux aspects de l’âge, de la race ou du caractère du sujet d’origine. De plus, en fusionnant deux images ou plus dans un “composite”, le travail de Nancy Burson comprend également des images modifiées par ordinateur par le biais d’un système de distorsion qui modifie la réalité d’une image, vieillit et rajeunit des photographies, projetant ainsi un portrait dans le futur ou dans le passé. Sa «Human Race Machine», qui permet aux gens de se percevoir comme une race différente, est toujours utilisée comme un outil pédagogique en faveur de la diversité qui offre aux spectateurs l’expérience visuelle profonde d’être une autre race.

En 1981, Burson a également breveté un programme informatique révolutionnaire. Le FBI utilise encore aujourd’hui sa méthodologie pour aider à localiser les victimes d’enlèvement d’enfants – en produisant des images sur la façon dont les sujets vieilliraient avec le temps. Une section spéciale de l’exposition sera ensuite consacrée à la série de “peintures composites” de 1986: Nancy Burson a utilisé ses techniques pour combiner et mélanger certains des chefs-d’œuvre les plus célèbres d’artistes du XXe siècle tels que Picasso, De Kooning, Rothko, Cézanne. , Van Gogh et Newman.

 

Paris Photo 2019

Novembre 7–10, 2019

Grand Palais Paris

www.parisphoto.com

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android