Rechercher un article

L’Uganda fragmenté d’Andrea Stultiens

Preview

En marge de l’exposition Ai Weiwei Au FotoMuseum (FOMU) d’Anvers, il y a deux étages à monter. En haut, l’Uganda, tel qu’entrevu par l’artiste, documentaliste et curatrice néerlandaise Andrea Stultiens. Entrevu, le mot est inexact. Il conviendrait d’utiliser la notion d’« histoire fragmentaire ». En 2011, Andrea Stultiens et l’artiste ougandais R. Canon Griffin ont fondé la plateforme de recherche History in Progress Uganda. Celle-ci se donne pour tâche la constitution d’une collection d’archives et documents photographiques tout en les rendant vivants. Depuis 6 ans, History in Progress Uganda a publié huit livres intitulés Ebifayani, en français, traduit littéralement par...

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android