Rechercher un article

La revue de presse –de Michel Philippot

Preview

Une excellente semaine pour la bonne pensée libérable, à cœur joie ses tenants ont pu déverser leur fiel sur deux morts, Stéphane Hessel et Hugo Chavez. Ces deux hommes ne sont sans aucun doute guère comparables, sauf dans les réactions qu’ils déclanchent. Violentes et directes pour Chavez, tout aussi violente pour Hessel mais, mielleusement et hypocritement enveloppées. Dans les deux cas, nous avons eu à faire à des subversifs, Régis Debray dit de S. Hessel « un homme incommode », et ce n’était pas une posture, c’est bien cela qui donne des petits boutons à nos grands penseurs du libéralisme.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android