Rechercher un article

La « récréation » de Sabine Weiss

Preview

La photographe suisse expose ses clichés de la période après-guerre (1945-1960) au Centre Pompidou à Paris. Une promenade devant le temps libre d’une artiste. Elle aime l’appeler ainsi. Sa « récréation ». Quand, dans les années 1950, Sabine Weiss ne répondait pas à une commande (photographie de mode, photojournalisme…), elle s’adonnait avec passion et patience à une façon personnelle de prendre le monde en photographie. Elle vagabondait dans les rues de Paris et attrapait au vol le sourire complice d’un enfant, les pas d’un vieil homme sur un trottoir enneigé, les reflets d’une silhouette un jour de pluie. « Ce qui m’intéresse vraiment c’est par exemple un petit vieux qui vient chercher sa petite vieille, un enfant qui joue dans un arbre, un clochard qui s’endort dans un terrain vague », explique l’artiste âgé de 93 ans. Pavé Le Centre Pompidou honore sa mémoire en exposant pas moins de 71 clichés dont la plupart sont issus de la donation que Sabine Weiss a fait au musée l’an dernier. Des photographies de la période d’après-guerre, entre 1945 et 1960, qui donnent un bel aperçu de […]

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android