Rechercher un article

Jean-Pierre Pappis / Polaris : « la plus grande histoire de notre siècle »

Preview

La situation des photographes et des agences était déjà catastrophique, elle a reussi à franchir la barriere du pire avec cette crise actuelle. L’accélération de l’histoire est hallucinante. La mutation de la photographie a, à peine, démarrée. Nous consacrons la journée d’aujourd’hui aux entretiens que Michel Puech a realize avec 7 directeurs d’agences. Jean-Jacques Naudet   On croyait avoir touché le fonds, mais  le coronavirus vient achever la destruction de notre production photographique. Sans publicité, sans distribution faute de kiosquiers et de facteurs, la presse écrite est en grand danger. Résultat :  chute des téléchargements d’images, plus de commande de reportage mises à part quelques exceptions et triomphe des grandes agences wired AP, Reuters, AFP… On ne s’en plaint pas, mais la diversité des points de vue en souffrira. Et puis, le plus dramatique, ce sont ces centaines de photographes et de photojournalistes sans véritable couverture sociale depuis que le libéralisme triomphant a imposé l’auto-entreprenariat en lieu et place du salariat. Sans chômage, sans sécurité sociale, sans retraite, un nombre inestimable de photographes indépendants va se retrouver dans une misère plus noire que celle qu’ils traversent...

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android