Rechercher un article

Jean-François Bauret : percevoir, recevoir

Preview

La reconstruction d’après-guerre, l’essor de la photographie publicitaire, les Trente  Glorieuses, la « libération » sexuelle des années 1960 : lorsque Jean-François Bauret débute sa carrière à la fin des années 1950, tout est possible pour un jeune photographe auto- didacte, enthousiaste, séducteur et très bien entouré. Fer de lance de la photographie publicitaire naissante, suractif, Jean-François Bauret incarne à sa manière un demi-siècle de la courte histoire de la photographie. C’est à ce titre que le fonds Jean-François Bauret a rejoint les collections du musée Nicéphore Niépce en 2016. Après trois années d’inventaire, de numérisation et d’étude par les équipes du musée, rien ne vient contredire deux évidences : Jean-François  Bauret est un photographe publicitaire et un photographe de mode prolixe et transgressif; il est aussi un artiste et un portraitiste pleinement inscrit dans son époque. Les archives d’une ampleur et d’une diversité rares, montre un photographe qu’on ne peut cantonner à deux coups d’éclat et à quelques séries. L’exposition « Jean-François Bauret: percevoir, recevoir » propose une rétrospective de la carrière de l’artiste en près de quatre cent cinquante...

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android