Rechercher un article

Festival Phémina 2020 : Sladjana Stanković

Preview

Aménagements successifs du noir Pendant les années ’90, mon pays la Yougoslavie s’écroule. Les ex-républiques se déchirent et prennent leur indépendance au prix de guerres et d’une violence terrible. Cette violence se déchaîne et envahi non seulement le quotidien mais aussi les esprits. La violence est manipulée par tous et toutes les raisons sont bonnes : guerre de territoire, conflits religieux et ethniques, montages mafieux, luttes de pouvoir, avidité, jalousies, rancœurs accumulées, … En Serbie, Slobodan Milosevic a besoin de la violence, du chaos et du conflit pour se maintenir au pouvoir. C’est la loi de plus fort qui règne sans pitié. Les groupes paramilitaires font régner la peur, les armes sont omniprésentes, l’embargo puis les bombardements de l’OTAN font des citoyens des otages Les frontières se ferment, l’inflation bat des records, la société sombre dans la misère économique et dans la misère culturelle. Les valeurs sur lesquelles nous avions bâti la vie d’avant d’écroulent. La plupart de mes amis ont réussi à quitter le pays dès début des conflits. J’ai vécu cette période en Serbie du début à la fin....

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android