Rechercher un article

Jean-Philippe Charbonnier : Entre deux mondes

Preview

« J’ai séjourné 6 semaines dans les hôpitaux psychiatriques. L’agité qui casse tout et vit nu en cellule dans la paille souillée ; l’alcoolique en cure d’antabuse, dont les vomissements trouent la nuit et coulent matériellement sous sa porte ; les femmes en camisole, prostrées, desexuées et moustachues qui se jettent au cou des médecins. Quelle patience ! Regards sans fond, paroles sans suite. (…) A l’hôpital psychiatrique de Maison Blanche, j’avais vu,  cour des Miracles en marche, une cohorte insensée de femmes gâteuses, de douze à soixante-dix ans, qui venaient au bain : terrible relent de cire, de suint. Les infirmières déshabillaient, baignaient, frottaient, rinçaient, donnaient des vêtements propres sortis de l’autoclave. Après cette salutaire cérémonie, les malheureuses repassaient devant moi, pomponnées, toutes fraîches, souriantes, déchirantes : « Bonjour Monsieur, Bonjour Monsieur, Bonjour Monsieur, etc… » Mais la même odeur subsistait. C’était en elles. Comme s’il ne leur suffisait pas d’être folles. (…) Je me revois encore dans l’Oise, avec mon ami Michel Desjardins, encadré devant, derrière, et sur les côtés par des infirmiers judokas, tel Al Capone et ses lieutenants, déambulant dans le pavillon des fous...

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android