Rechercher un article

Circulation(s) 2013 –Thomas Martin

Preview

Exaltant les pulsions scopiques du lecteur, les faits divers ne représentent qu’une partie mineure d’un journal ou d’un magazine, mais retiennent facilement l’attention du public. Considérés comme la poubelle de l’information, il s’agit généralement de faits de société, très souvent tragiques et violents. L’artiste met en scène des anonymes et leur attribue la gloire posthume en étendant leur linge sale en public, donnant un reflet peu flatteur de ces derniers. Ici, la lecture se fait en deux temps : d’abord par le corps gisant sur le sol, dans la violence de l’instant ; puis par le sang qui finalement se révèle factice, ironisant la situation.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android