Rechercher un article

Circulation(s) 2013: C. Ayesta & G. Bression

Preview

Un no man's land de 1000 kilomètres carré aux alentours de la centrale de Fukushima. Cette zone morte est certainement la trace la plus brutale et la plus visible de l'accident nucléaire. Plus de 110 000 personnes ont dû plier bagages, laissant derrière elles des villes fantôme. Pas ou peu d'éclairage public, des rues vides, des magasins abandonnés. Depuis un an, le temps s'est suspendu.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android