Rechercher un article

Chobi Mela 2017: Igor Pisuk, un respect trompeur

Preview

“Rencontres fugitives, auto-portraits suggestifs, scènes étranges: au depart il est difficile de comprendre la série d’Igor Pisuk, qui laisse beaucoup d’espace à la libre association. Les images créent des états d’esprits et des sensations.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android