Rechercher un article

Brighton Photo Fringe 2012

Preview

Ce qui impressionne avant tout dans ce festival, c’est la rapidité a laquelle il est passé d’un événement local visant a soutenir la scène nationale en l’intégrant a un contexte international a une manifestation d’envergure accueillant plus de 250 artistes. L’autre qualité, c’est d’avoir depuis ces débuts misé sur l’interaction des œuvres exposées. Le programme propose de repousser les limites de la pratique curatoriale, innovant dans les formes, les lieux et les cibles afin d’engager participants et audience dans un nouveau dialogue. Un défi renouvelé a travers 112 expositions accompagnées de nombreuses conférences et événements divers coordonnés par Claire Lloyd, directrice de l’événement, aidée de Harry Hardie et Afshin Dehkordi. Harry Hardie, agitateur indépendant de la scène photographique londonienne, est impliqué dans une promotion décalée d’une production pointue depuis plusieurs années, notamment a travers sa plate-forme Here, un espace de débats et d’intitiatives autour de la culture visuelle. Autres empêcheurs de tourner en rond qui participent a Fringe, Clare Strand et Gordon MacDonald, qui reforment pour l’occasion leur duo créatif après dix ans de projets personnels. En résulte un ensemble de travaux qui questionnent les limites du médium photographique en étudiant ses chevauchements avec les autres disciplines. L’ensemble du programme regorge d’approches novatrices et confirme la place de Londres comme capitale d’un certain renouvellement photographique.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android