Rechercher un article

Bogdan Konopka –Paris Ineffable

Preview

La mode est au faux négligé, aux photos surchargées, au m'as-tu-vu sur des tirages immenses. Avec Konopka, c'est exactement l'inverse. Pas de fortuit, pas de bâclé. Des longues poses, des cadres léchés, du noir et blanc au piqué extrêmement pointu. Et surtout, une atmosphère intense, méditative, voire parfois mystique. Konopka dit aimer le gris, les ombres, les angles cachés de la vie, de la cité et même de la nature. Le polonais photographie parfois les visages, mais l'exposition de Glaz galerie (c'est sa première en Russie) n'en montre pas un seul. L'humain reste hors cadre. Il ne s'en approche qu'à une seule reprise, à travers une robe blanche médiévale dressée dans la nature, narrant à travers une série de trois clichés un destin vraisemblablement tragique.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android