Rechercher un article

Arles 2016 : Andres Serrano

Preview

Andres Serrano assume dans cette nouvelle série le rôle de l’artiste en quête de nouvelles formes sensibles de représentation, mais aussi le rôle symbolique du bourreau, comme pour s’approcher au plus près de l’indicible.
S’il débute par une étude méthodique des objets et machines dédiées à la Torture depuis le Moyen-Age, où chaque terrible trouvaille s’envisage comme une inquiétante nature morte, il s’intéresse ensuite à des lieux symboliques de la Torture, depuis les prisons jusqu’aux bureaux d’interrogatoire de la Stasi en passant parles camps de la mort, pour enfin s’essayer à une représentation des tortures mentales.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android