Rechercher un article

Arles 2012, un festival raté

Arles 2012 est mort. Vive Arles 2013, qui ne pourra pas être pire.
Ne soyons pas hypocrites ou bien élèves, affirmons haut ce que tout le monde murmure bas: cette édition 2012 est ratée. Déchirées par les dissensions internes, le départ de certains responsables, les ambitions avortées et les rêves déçus: ces rencontres sont un échec révélateur. Celui de son manque d’ouverture sur le nouveau monde de l’image, de ses nouvelles technologies, et de ses nouveaux acteurs. L’argentique a disparu. Il faut cesser de s’accrocher a lui comme un Graal qui peut ressusciter. Il a eu son temps. Regardons le comme l’imprimerie a regarde le parchemin: précieux, sublime, désuet. La photo s’est transformée. Il y a eu plus de photos réalisées ces 5 dernières années que durant les 170 premières. Les nouvelles technologies existent, explosent et prospèrent, mais a Arles on ne les voit pas.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android