Rechercher un article

Aperture – Martin Parr (2012)

Martin Parr présente sa dernière fantaisie éditoriale, Life’s a Beach, une coédition Xavier Barral/Aperture.
«Bonjour, je suis Martin Parr, je suis photographe, et parfois commissaire d’exposition et éditeur et j’ai devant moi mon dernier ouvrage, « Life’s a Beach ». J’ai toujours été fasciné par les plages, que j’ai photographié toute ma vie. Le premier travail qui m’a attiré une attention internationale était un travail sur la plage appelé « The Last Resort », et je ne peux pas m’arrêter. Je suis dépendant de la plage, j’aime les plages. Aux Etats-Unis il y a les rues, en Grande-Bretagne nous avons la plage.
Donc regarder la façon dont ce livre fonctionne. Il y a donc une boite et a l’intérieur c’est comme un album de famille, et ce que nous avons fait, c’est d’imprimer 1000 exemplaires. C’est très limité, relativement cher, mais comme vous pouvez le voir vous en avez pour votre argent parce que c’est une très belle production, et les ouvrages sont signés. J’ai du signer les 1000 exemplaires un par un. Donc vous avez cela, puis mon introduction, une présentation de la plage et de mon amour pour elle. Et ce que l’on voit sur la plage est un theatre en constant changement. Quel que soit le pays ou vous allez, vous voyez différentes choses se passer. Vous voyez les gens plus ou moins vêtus, des choses vendues, vous voyez des gens se laver les oreilles, vous voyez tout un tas de choses. Le monde se déploie sur ces plages, de plein de façons différentes dans différents pays.
Ce que vous avez aussi, ce sont des photographies imprimées qui sont insérées. Entre les photographies, vous avez un papier de soie, et le papier lui-même est ce sublime papier légèrement ondulé. Nous avons fait cela avec Xavier Barral, le designer a Paris. Nous avons fait une édition française et celle-ci est la version américaine. Donc c’est remarquablement imprimé, et si vous regarder au verso, le bonus c’est qu’il est écrit « this picture has been taken by Martin Parr ». Le papier photo comporte la signature au dos, c’est assez funky, je suis impressionné. C’est une bonne touche de la part de Xavier Barral.
Si vous êtes photographe, il y a une chose que vous voulez faire, c’est un livre. La bonne chose avec les livres, c’est que les gens ne les jettent pas. Comment pourriez-vous mettre cela a la poubelle ? Alors qu’un magazine ça va et vient, un livre doit rester pour toujours. Même si vous ne l’aimez pas, vous en faites don a une œuvre de bienfaisance, mais vous ne pouvez pas le mettre a la poubelle ! »

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android